Petit Historique 

Dès les Apparitions, des malades et des fidèles viennent à la grotte, mais il ne s'agit pas encore de groupes organisés.

  • En 1862, l'Église reconnaît que la Vierge est réellement apparue à Bernadette. Désormais, les chrétiens se rendent en masse à Lourdes, en paroisse d'abord puis en diocèse.
  • En 1872, avec le pèlerinage des "Bannières", on atteint le niveau national. La même année, la jeune Association Notre-Dame de Salut, fondée par les pères Picard et Bailly, Assomptionnistes, se lance dans les pèlerinages.
  • Le premier pèlerinage à Lourdes a lieu du 21 au 25 juillet 1873. Ce pèlerinage prend le nom de "National" parce qu'il voulait constituer une démarche de la France entière aux pieds de Notre Dame de Lourdes et parce que les participants venaient prier pour leur pays.
  • On continue à appeler "National" le Pèlerinage conduit à Lourdes par les Pères Assomptionnistes au moment du 15 août. On entend par là que les pèlerins venant de toutes les provinces de France sont invités à prendre en charge leur pays dans leur prière. Ce pèlerinage est donc vraiment "National" par sa composition et par sa prière.
  • En 1874, l'Association Notre Dame de Salut décide de conduire à Lourdes des malades pauvres et de faire appel à la charité pour couvrir les frais de transport et d'hospitalisation.
  • En 1875, le troisième National conduit à Lourdes 54 malades et une souscription ouverte en leur faveur permit de couvrir leur frais. Le nombre des malades augmenta et atteignit progressivement une moyenne de 1 000 malades par National. Rapidement, un problème se pose : qui va prendre soin de ces malades ?
  • En 1876, trois petites Sœurs de l'Assomption s'y employèrent. Elles étaient 25 en 1879 et ne suffisaient plus à la tâche. C'est alors que naquit l'Hospitalité Notre-Dame de Salut. Les hospitaliers ont commencé à servir à Lourdes dès le National 1881.

Depuis lors l'histoire de L'Hospitalité se confond avec celle du National.

 

L' Hospitalité Notre Dame de Salut

En 1862, dès la reconnaissance du caractère authentique des apparitions, par Mgr Laurence, évêque de Tarbes, les chrétiens commencent à se rendre en masse à Lourdes, par paroisse d'abord, puis par diocèse. Un minimum d'organisation devient donc nécessaire.

Le premier Pèlerinage National a lieu en 1873. Dès l'année suivante, on ouvre une souscription pour emmener les malades pauvres. Ainsi, ils peuvent réaliser leur rêve : aller prier à la grotte. Grâce à ces " charités ", 54 personnes malades participent au pèlerinage en 1875, 71 en 1876, 482 en 1877, 1000 en 1881.

Le nombre des pèlerins malades augmentant, il faut trouver des personnes pour prendre soin d'eux.

En 1876, trois Petites sœurs de l'Assomption apportent leur dévouement et leur expérience. En 1877, elles sont plus nombreuses, tandis que les novices assomptionnistes font office de brancardiers.

En 1879, elles sont 25. Mais ça ne suffit pas ! C'est ainsi que naît l'Hospitalité Notre-Dame de Salut, association de laïcs dont l'histoire se confond avec celle du Pèlerinage National. Elle en partage depuis les grands moments et les évolutions.

À partir de 1885, elle fait même école et contribue à la naissance de l'Hospitalité Notre-Dame de Lourdes, hospitalité d'accueil dans les Sanctuaires. De nombreux diocèses ont par la suite pris exemple sur l'Hospitalité Notre Dame de Salut pour créer leur propre Hospitalité diocésaine.